Photovoltaïque

Comme pour bénéficier du tarif de rachat imposé (40,63 ct€/kwh en France métropolitaine), l’installation doit être “intégrée”. Il est nécessaire que les panneaux soient en remplacement d’une partie de la structure du bâtiment (couverture), soient placés sur une façade ou encore soient un élément ” brise soleil “.

Concernant la pose sur toiture, plusieurs étapes sont à considérer :

› Dépose de la couverture (tuiles, ardoises)

› Pose des supports des capteurs

› Pose des bacs d’étanchéité

› Pose des capteurs

› Pose des tôles d’abergement

› Pose de la couverture restante

› Vérification de l’étanchéité.

Concernant la partie électrique :

› Mise à la terre de tous les capteurs

› Pose de la descente des câbles électrique (courant continu)

› Pose des onduleurs

› Pose des systèmes de sécurité (parafoudre, sectionneur, disjoncteur etc…)

› Pose des compteurs EDF (un pour le comptage et un pour la non consommation – Pose réalisée par ERDF)

Thermique

La pose des panneaux solaires thermiques est en général différente car elle est dite en appui. Sauf pour des produits de haut de gamme où l’on favorisera plus l’esthétique.

Il suffit alors de déposer quelques tuiles pour fixer des pattes d’encrage sur les chevrons. Ensuite, on place les supports au dessus de la couverture existante. Pour ce qui concerne le ballon d’eau chaude (CESI ou SSC) il convient de prévoir un espace de 1,5m².

› Raccordement et mise en service

Une fois tous les éléments principaux installés, il faut monter la régulation et les liaisons.

Le remplissage d’eau + glycol doit être effectué de façon minutieuse car il ne doit plus y avoir d’air dans le système au moment de la mise en service. On laisse une journée ou deux l’ensemble du système en place, on vérifie les pressions, et on peut mettre en service.

Demande d’informations ou demande de devis