Lexique

Lexique

Captage vertical

La température de la terre et des nappes phréatiques est source d’énergie. Ces calories peuvent être récupérées pour produire de la chaleur. L’installation d’une pompe à chaleur vous permettra de chauffer votre logement grâce à une réserve illimitée.
1 des 3 solutions pour l’installation de pompes à chaleur géothermique est le captage vertical :
Il consiste à récupérer la chaleur du sol à des profondeurs comprises entre 80 et 120 mètres. Il nécessite donc un ou plusieurs forage(s) selon la nature de l’opération prévue. Ce système de sonde géothermique est adapté à tous les contextes géologiques.
Le circuit comporte un tube formant une seule boucle verticale, en forme de U. Réalisé en polyéthylène, ce tube permet la circulation du fluide sous pression et en circuit fermé. Le fluide va récupérer la chaleur et la transmettre à la PAC pour chauffer l’habitation.
Ce système par captage vertical a l’avantage d’occuper une surface au sol nettement moins importante que le système horizontal. D’un coût plus élevé que le captage horizontal, il offre une performance constante, la température à – 80 mètres ne variant que faiblement. Il trouve des applications en maison individuelle et en petit tertiaire (crèche, mairie, bureaux, …), mais la possibilité de multiplier les forages permet d’envisager des applications plus importantes (notamment en habitat collectif). Enfin, il est particulièrement adapté pour la rénovation.

Tout forage fait l’objet de démarches administratives préalables : s’il est effectué à une profondeur supérieure à 10 mètres, il est soumis à une déclaration ; au-delà de 100 mètres, il fait l’objet d’une autorisation. Les démarches de déclaration ou d’autorisation se font auprès de la DRIRE. Il est également nécessaire de vérifier auprès de sa mairie que la zone de forage prévue ne se situe pas dans un périmètre de protection de l’eau.

Demande d'informations ou demande de devis