Actualités

Actualités

SNCF, des petites stations écodurables

Achères – ville dans les Yvelines, est devenue la première gare française de haute qualité environnementale (HQE). 175m2 de membranes photovoltaïques ont été posés sur le toit ainsi que des panneaux solaires. Dans l’enceinte de l’établissement, des doubles vitrages performants, une pompe à chaleur, des parois isolantes, une gestion électronique de l’éclairage. Il aura fallu environ un an de travaux de rénovation pour que la nouvelle gare consomme 64% d’énergie en moins que l’ancienne, qui datait de 1976, émette 84% de gaz à effet de serre en moins et produise l’équivalent de 25% de l’énergie qu’elle consomme.
De son côté, Bellegarde sur Valserine, dans l’Ain, accueille la premère gare bioclimatique. Elle est composée de deux enveloppes : une coupe de bois couvrant le hall central et une coque extérieure translucide en téflon transparent, qui recouvre l’ensemble du bâtiment. Reliée à des panneaux solaires, elle laisse pénétrer les rayons du soleil. La chaleur ainsi générée est stockée et utilisée pour alimenter le bâtiment en énergie, chauffer l’air en hiver et favoriser la ventilation naturelle en été. Cette gare devrait consommer deux fois moins d’énergie qu’une gare classique.

Source : Bâtiment actualité – Numéro 16 – Juillet 2010

Demande d'informations ou demande de devis

Sur le même sujet :

  1. Les opportunités du solaire pour les collectivités locales
  2. Photovoltaïque : un nécessaire assainissement de la filière
  3. Négociations sur le climat à Durban
  4. Nouveau réacteur solaire expérimental
  5. Augmentation du gaz de 2 % et 4,7 %