Actualités

Actualités

Prix Pinocchio du Développement durable

Les Amis de la Terre ont remis le 9 novembre les prix Pinocchio 2010 aux entreprises dont le discours est ”faussement développement durable” au regard de leurs activités réelles. Depuis deux ans, ces prix, décernés par les internautes, dénoncent ”le bilan désastreux des multinationales en termes économiques, environnementaux et sociaux”.

Dans la catégorie ” droits humains”, c’est le groupe Somdiaa, filiale de l’entreprise d’agroalimentaire Vilgrain, qui reçoit ainsi le prix, pour les impacts de ses activités de production et de transformation de canne à sucre, ”dont l’extension se fait aux dépens des communautés rurales qui voient leur sécurité alimentaire menacée”, explique l’association environnementale.

Le groupe français minier Eramet est quant à lui le lauréat dans la catégorie ”environnement” pour le projet de développement de la mine de nickel de Weda Bay, en Indonésie. Or, ce projet extractif à grande échelle serait situé ”dans les fragiles écosystèmes forestiers de l’île d’Halmahera”, selon Les Amis de la Terre.

Enfin, dans la catégorie ”greenwashing” ou écoblanchiment (publicité abusant ou détournant le message écologique), la palme revient au Crédit agricole. Lors de sa récente campagne de communication ”It’s Time for Green Banking”, la banque affirme avoir adopté un positionnement en faveur d’une croissance durable, alors ”qu’en août dernier, elle investissait dans la centrale à charbon de Medupi en Afrique du Sud, un projet polluant et décrié par la société civile internationale”, rappelle l’ONG.

Pour lire la suite de l’article, cliquez sur Actu’Environnement.com

Demande d'informations ou demande de devis

Sur le même sujet :

  1. La taxe carbone, degré zéro de la contribution climat-énergie ?
  2. Innovations techniques pour le solaire
  3. Les opportunités du solaire pour les collectivités locales
  4. Ménages français – Economies d’énergie
  5. La semaine du développement durable
  6. Sys enr au Foot Emploi 91
  7. Augmentation des financements pour la recherche énergétique