Actualités

Actualités

Le bilan carbone de la France plombé par ses importations

Les émissions françaises de CO2 liées à l’activité économique se sont élevées à un peu plus de 400 millions de tonnes en 2005, soit 6,7 tonnes par an et par habitant. Cela représente 1,3% des émissions mondiales (32 milliards de tonnes), pour un pays dont la population représente 1% de la population mondiale et l’économie 3% du PIB mondial. C’est ce qu’indique l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) dans son édition 2010 de ”l’économie française”, parue jeudi 17 juin.

Toutefois, une fois prises en compte les émissions de CO2 produites à l’étranger pour la demande finale intérieure française, les émissions françaises se sont élevées à près de 550 millions de tonnes en 2005, soit 9 tonnes par an et par habitant. Le volume de ces émissions françaises ”produites à l’étranger” dépasse de 20% les émissions de l’appareil productif national !

Selon l’Insee, ”les trois quarts de ces émissions sont induites par les dépenses de consommation des ménages, principalement sur les postes du logement, du transport et de
l’alimentation ; 10 % sont induites par les dépenses de consommation des administrations publiques et 15 % par l’investissement”.

Enfin, plus les membres d’un ménage sont nombreux, plus la quantité de CO2 par personne liée à la consommation a tendance à décroître : les personnes célibataires induisent en moyenne 8,6 tonnes de CO2 par an, contre 4,1 tonnes pour les personnes vivant au sein d’une famille nombreuse.

Pour lire l’article complet, allez sur Actu’Environnement.com

Demande d'informations ou demande de devis

Sur le même sujet :

  1. 1er avril : Début de la Semaine du Développement Durable 2010
  2. Des panneaux photovoltaïques sur le toit de l’école
  3. Photovoltaïque : dispositif de soutien
  4. Crédits d’impôt modifiés pour 2010
  5. EDF veut faire payer les économies d’énergies réalisées par ses clients