Actualités

Actualités

Golfe du Mexique : vers la fin de la marée noire

BP s’achemine vers le colmatage définitif du puits de pétrole à l’origine d’une marée noire sans précédent dans le golfe du Mexique. ”Le puits MC252 semble avoir atteint un état statique – ce qui est une étape significative”, indique le groupe pétrolier britannique dans un communiqué du mercredi 4 août. La compagnie pétrolière a cessé d’injecter des boues de forage dans le puits situé à 1.500 mètres de profondeur, et surveille la pression à l’intérieur avant de reprendre éventuellement la procédure d’injection.

Plus que 26% du pétrole encore dans l’eau

Seuls 26% du pétrole seraient toujours dans l’eau, soit à l’état liquide, soit sous forme de résidus lourds au fond de la mer issus des brûlages localisés de la nappe réalisés quelques jours après le début de la fuite en avril dernier. D’après Georges Peigné, ces résidus lourds ne représentent que 5% des quantités incendiées, et se sont déposés au fond du golfe.

Les dispersants dans le collimateur du Congrès

La question de l’impact environnemental de la marée noire, et notamment de celui des produits chimiques utilisés pour la disperser, demeure entière.

Il reste aussi fort à faire pour nettoyer les 960 kilomètres de littoral en Louisiane, Mississippi, Alabama et Floride. Jusqu’à dimanche dernier, BP et le gouvernement y avaient ramassé 35.818 tonnes de résidus de pétrole.

Pour lire l’article complet, allez sur Actu’environnement.com

Demande d'informations ou demande de devis

Sur le même sujet :

  1. L’écologie, grand vainqueur de l’élection européenne ?
  2. Etats-Unis : le projet de loi énergie-climat
  3. Ca chauffe durable !
  4. Refonte du site Sys e.n.r