Actualités

Actualités

Eolien offshore

1.000, c’est à peu de chose près le nombre d’éoliennes offshore que la France va devoir installer en 10 ans pour respecter ces engagements ”grenelliens”. Dans la loi de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement dite loi Grenelle 1, le pays s’est en effet engagé à installé 6.000 MW d’éolien en mer d’ici à 2020 pour diversifier sa production énergétique et en réduire l’intensité carbone.

La région Poitou-Charentes exempte de zones propices

Aucune zone n’a en revanche été retenue au large de la région Poitou-Charentes, ce qui inquiète les professionnels de l’éolien. La branche éolienne du Syndicat des Energies Renouvelables (France Energie Eolienne) remarque que les critères de classification des zones diffèrent entre chaque façade maritime.

L’incertitude pour les projets en cours

L’incertitude demeure toutefois pour les projets en cours et déjà bien avancés à l’instar du parc prévu au large de Veulettes-sur-mer en Seine-Maritime, seul parc sélectionné par l’appel d’offres de l’Etat lancé en 2004 ou celui des Deux-Côtes dont le débat public vient de se clore.

Certains élus commencent également à réagir. En apprenant que le projet de parc éolien en cours de réflexion au large de Fecamp pourrait ne pas se situer dans les zones propices identifiées par l’Etat, Estelle Grelier, Présidente de la Communauté de communes de Fécamp et Députée européenne, et Patrick Jeanne, Maire de Fécamp et Vice-Président du Département de Seine-Maritime, viennent d’adresser un courrier au ministère pour faire part de leur ”étonnement” et de leur ”inquiétude”.

Pour lire l’article complet, allez sur Actu’environnement.com

Demande d'informations ou demande de devis

Sur le même sujet :

  1. Journée “Portes ouvertes” Sys enr – Vendredi 1 Octobre
  2. Evénements et dates
  3. Jean-Louis Borloo pour le développement du photovoltaïque
  4. Bruxelles débloque 4,5 milliards d’euros