Actualités

Actualités

EnR : l’Europe fait des progrès

Les 27 progressent doucement mais sûrement sur le terrain des énergies renouvelables : la part de l’électricité verte est passée de 57 % à 62 % en 2009.

Selon le rapport « Renewable Energy Snapshots », publié aujourd’hui (5 juillet) par le Centre commun de recherche (CCR) de la Commission européenne, c’est l’énergie éolienne qui s’est le mieux développée en 2009 (pour la deuxième année consécutive) : 10,2 GW sur 27,5 GW, soit 37,1 % du total. Il est suivi par le photovoltaïque : 21 %. Puis par la biomasse (2,1 %), l’hydroélectricité (1,4 %), et le solaire thermique (0,4 %).

Les polluantes centrales au gaz, elles, représentent encore 24 %. Sans oublier le charbon (8,7 %), le fioul (2,1 %), l’incinération des déchets (1,6 %) et le nucléaire (1,6 %). Mais il y a une autre nouvelle encourageante : en valeur absolue, 19,9 % de la consommation européenne d’électricité était d’origine renouvelable l’an dernier (11,6 % pour l’hydroélectrique, 4,2 % pour l’éolien, 3,5 % pour le bois-énergie, et 0,4 % pour le solaire).

Des énergies encore sous-exploitées

En 2010, l’éolien doit représenter 40 GW. Or il en était déjà à 74 GW en 2009 ! C’est une énergie qui se porte donc bien, surtout que le potentiel off-shore est immense. Tout comme le photovoltaïque, qui enregistre chaque année depuis 2003 un doublement de sa capacité installée. Ou encore la biomasse, qui pourrait voir sa production de courant multiplier par deux entre 2008 et 2010.

Pour lire l’article complet, allez sur Développement Durable.com

Demande d'informations ou demande de devis

Sur le même sujet :

  1. Table ronde efficacité énergétique : 27 mesures retenues
  2. Les Français et les énergies renouvelables
  3. Energies renouvelables : la dynamique se poursuit
  4. Augmentation de la production et de la consommation d’agrocarburants