Actualités

Actualités

Eliminer les subventions aux énergies fossiles en vue du G20

Les solutions les plus simples ne le sont qu’en apparence. Il y a longtemps que les ONG martèlent une proposition qui paraît de bon sens : convertir en investissements écologiques les 500 milliards de dollars de subventions consacrées chaque année à soutenir l’exploitation des énergies fossiles. Cette manne serait mieux employée à lancer les filières d’énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.

Le Groupe consultatif sur les finances mis en place par le secrétaire général de l’ONU Ban Ki Moon se réunit à Paris les 21 et 22 juin pour élaborer des sources novatrices de financement de la protection du climat. Ce groupe de travail dialogue à huis clos depuis plusieurs mois, son rapport sera rendu public en octobre.

Le G20 a rendez-vous avec la taxe Tobin

Huit sources de financements innovants pour le climat ont été listées par le groupe de travail ad hoc des Nations unies parmi lesquelles figurent droits de tirage spéciaux, taxe carbone, mise aux enchères des quotas de CO2, taxe sur les carburants de soute des secteurs maritimes et aériens, et taxe sur les transactions financières du type Taxe Tobin. Ces deux dernières seraient indolores et pourraient rapporter gros : d’après la Commission européenne, la taxe sur les carburants de soute dégagerait entre 25 et 37 milliards de dollars par an.

Pour lire l’article complet, allez sur Actu’Environnement.com

Demande d'informations ou demande de devis

Sur le même sujet :

  1. Le photovoltaïque est-il la cause de la récession économique actuelle ?
  2. Marché du recyclage au second trimestre 2010
  3. Maîtrise de l’énergie et production d’énergies renouvelables sur les îles d’Ouessant et Molène
  4. Augmentation du prix du gaz de 9,7%
  5. Le niveau d’émissions de CO2 ”quasi identique” à celui de 1990
  6. Aide à la rénovation thermique des logements