Actualités

Actualités

Augmentation du gaz de 2 % et 4,7 %

Les tarifs du gaz naturel pour les particuliers vont connaître une augmentation comprise entre 2 % et 4,7 % au 1er juillet, a annoncé jeudi 24 juin la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Les tarifs vont augmenter de 0,228 centime d’euro par kilowattheure, selon la CRE, qui n’était pas en mesure de fournir une hausse moyenne des prix.

L’autorité de régulation a donné son aval à une demande soumise par le groupe GDF-Suez, anciennement Gaz de France. La hausse des prix ne sera pas de même ampleur selon le type d’usage des abonnés au gaz.

Ainsi, la facture augmentera de 2 euros sur l’année pour les 1,4 million de foyers qui n’utilisent le gaz que pour faire la cuisine. Pour ceux qui s’en servent aussi pour leur eau chaude (1,2 million de clients), la hausse sera de 8 euros par an. Pour les 6,3 millions de consommateurs qui font leur cuisine, ont leur eau chaude et se chauffent au gaz la facture va gonfler de 45 euros sur l’année.

Hausse de 15% en 2010

Enfin, pour les industriels et les chaufferies de résidences collectives, la hausse des tarifs sera comprise entre 5,5 % et 7,4 %. Près de 90 % des 10,8 millions de foyers raccordés au gaz naturel sont soumis aux tarifs réglementés, qui sont proposés essentiellement par GDF-Suez.

Depuis cette année, ces tarifs ne sont plus fixés par les ministres de l’économie et de l’énergie. C’est désormais GDF-Suez qui décide des éventuels changements de prix, sous le contrôle de la CRE.

Pour lire l’article complet, allez sur Le Monde.fr

Demande d'informations ou demande de devis

Sur le même sujet :

  1. Grenelle 2 : l’étude du projet de loi est terminée
  2. Table ronde efficacité énergétique : 27 mesures retenues
  3. Jean-Louis Borloo annonce son Plan Justice Climat
  4. Plan d’accompagnement des Eco-entreprises françaises
  5. Des panneaux photovoltaïques sur le toit de l’école